All flash : combien allez-vous économiser ?

Partager :
Copied!

All flash : combien allez-vous économiser ?

Trop cher le stockage flash ? Vraiment ? Alors que de plus en plus d’entreprises sautent le pas du stockage all flash, d’autres craignent toujours un investissement trop important pour leur budget. Il est temps de faire les comptes.

Ce sont des monstres de puissance. Les baies all flash (ou ARA pour All Flash Array) ont les faveurs des responsables informatiques. Selon les chiffres d’IDC, leurs ventes auraient progressé de 59 % au premier trimestre 2018. Les baies hybrides quant à elles, associant flash et disques durs, représentent déjà près de 50 % du marché, quand les infrastructures n’intégrant que des disques durs ne constituent plus que 18 % du marché du stockage. Autant dire que la tendance est forte. Pourquoi cette appétence ? Tout simplement parce que le flash répond aux besoins actuels des entreprises qui doivent traiter en temps réel des quantités de données toujours plus astronomiques et dont l’activité dépend de plus en plus de charges de travail intensives, irréalisables sur des supports mécaniques traditionnels. Si les bénéfices du flash sont incontestablement reconnus par tous les professionnels IT, son prix d’achat a longtemps été un frein. Equiper une baie intégralement en SSD a un prix. Les gains en productivité permettent-ils de rentabiliser cette dépense ? C’est ce que le cabinet Forrester a cherché à savoir.

Coûts : 1,9 million de dollars

Tout d’abord, combien coûte une plateforme 100 % flash ? Forrester a modélisé une entreprise type de 10 000 personnes, dotée d’une capacité totale de stockage de 3 Po et qui migrerait 1 Po de données vers des systèmes Dell EMC Unity, Vmax et XtremIO. Le coût d’une telle migration est évalué par l’analyste à un peu moins d’1,7 million de dollars pour les solutions de stockage, et 192 000 dollars sur 3 ans pour l’évaluation, la mise en œuvre et l’administration, soit un total d’environ 1,9 million de dollars. Regardons maintenant l’autre côté de la balance.

Bénéfices : 4,2 millions de dollars

  • Productivité IT : 600 000 dollars

Avec une baie all flash, vos applications afficheront des performances inédites, mais elles bénéficieront également d’une plateforme plus fiable et moins sujette aux pannes. Les entreprises constatent une baisse de 90 % de nombre de tickets d’incident sur ces baies nouvelle génération. Les équipes IT des entreprises étudiées devaient en effet traiter chaque mois jusqu’à 30 tickets d’incident liés à des pannes ou problèmes de performances applicatives et chaque incident demandait en moyenne 12 heures pour être résolu. De plus l’administration courante est facilitée par les fonctions automatisées de déploiement, de thin provisioning ou de tiering. Autant d’éléments qui représentent une économie de près de 325 heures de travail par mois pour l’équipe IT, soit 600 000 dollars.

  • Productivité métiers : 2,7 millions de dollars

Conséquence directe du bon fonctionnement des applications, les employés sont plus productifs. Un tiers d’entre eux utilisent quotidiennement des applications stratégiques qui influencent directement leur capacité à mener à bien leur mission. Avec des solutions 100 % flash, ces applications affichent une disponibilité de 99,999 %, ce qui améliore instantanément les performances des utilisateurs, et donc de l’entreprise.

  • Equipements : 770 000 dollars

Faire plus avec moins. C’est une recette dont les systèmes ARA sont les principaux ingrédients. Grâce à leurs performances et à leurs algorithmes puissants de déduplication, les baies all flash permettent non seulement de stocker davantage de données, mais aussi de consommer moins de ressources côté serveur pour l’exécution de traitements intensif. Cela se traduit par moins d’investissements en nouveaux serveurs et systèmes de stockage et par la baisse associée des coûts annuels en licences logicielles et maintenance.

  • Energie : 152 000 dollars

Moins de ressources serveurs et moins d’espace de stockage, c’est autant d’économies en alimentation et en refroidissement dans le datacenter. Les entreprises analysées par Forrester ont vu ces budgets diminuer de 85 %.

ROI : objectif business

La balance du ROI penche donc clairement du côté des bénéfices. Meilleures performances, gains de flexibilité, complexité réduite, l’étude menée par Forrester met en avant de nombreux avantages technologiques à l’adoption du flash. Mais elle illustre surtout le retour sur investissement rapide que peuvent attendre les entreprises. Parce que la technologie n’est pas une fin en soi, son efficacité doit être mesurée à l’aune d’indicateurs business concrets. En investissant dans une baie 100 % flash, vous n’achetez ni latence, ni débit, ni IOPS, mais bien disponibilité, efficacité et productivité.

Continue Reading
Aimeriez-vous lire davantage de contenus similaires ?

Related Posts

Charger plus d'articles
Tous les commentaires sont soumis à l'équipe de modération. Les commentaires sans rapport avec la publication et les demandes de services ne seront pas publiés, tout comme les contenus jugés inappropriés, incluant sans s'y limiter, les commentaires promotionnels ou offensants. Merci de publier vos questions techniques sur le forum dédié au support ou de contacter le support DELL EMC pour le service client et le support technique.