Infrastructure composable : 3 questions pour comprendre

Partager :
Copied!

Poweredge MX

C’est la nouvelle tendance du datacenter. Plus agiles que les plateformes traditionnelles, les systèmes composables promettent une désagrégation complète de l’infrastructure. Pour quels bénéfices ?

Le datacenter désagrégé ? Une infrastructure éparpillée par petits bouts, façon puzzle ? Présentée comme cela, les systèmes composables ont de quoi faire peur. C’est pourtant bien l’approche que propose Dell EMC avec PowerEdge MX. Cette offre modulaire exploite une nouvelle architecture cinétique conçue pour rompre les derniers silos et offrir une agilité maximale à votre IT. Désagrégation ? Composabilité ? Cinétique ? Pas de panique, on vous explique tout.

  • Qu’est-ce qu’une infrastructure composable ?

L’infrastructure composable est une approche basée sur le service. Les ressources comme le stockage, le réseau ou le calcul sont réunies dans un même châssis pour constituer un pool global virtualisé et peuvent être allouées et réallouées dynamiquement en fonction des besoins applicatifs. Le moteur d’orchestration va automatiquement piocher les ressources nécessaires pour composer la machine virtuelle adaptée au workload. On parle de « désagrégation » car les ressources physiques ne sont plus prisonnières de leur infrastructure mais deviennent complètement indépendantes et librement utilisables au sein d’un pool unique.

  • Qu’est-ce que l’architecture cinétique ?

Il existe depuis plusieurs années une dose de composabilité dans le datacenter. Il est possible de grouper plusieurs serveurs de manière logique pour les gérer comme une seule ressource. C’est ce que permet la convergence. On peut également grouper des capacités de stockage dans un pool unique via des solutions SDS (software-defined storage) ou plus traditionnellement dans un SAN (storage area network). Enfin, le réseau peut lui aussi être virtualisé avec une solution SDN (software-defined network) comme VMware NSX par exemple. L’architecture cinétique propose quant à elle d’aller plus loin et de permettre une désagrégation totale de l’infrastructure, autrement dit de libérer également toutes les ressources directement liées au CPU comme la DRAM, la mémoire SCM ou encore les accélérateurs (GPU, FPGA, ASIC, etc.). Plus concrètement, le nouveau châssis PowerEdge MX7000, premier à tirer parti de cette architecture, est dépourvu de midplane. Cette carte embarquant différents connecteurs est traditionnellement utilisée dans les blades pour relier les composants du serveur aux périphériques. L’évolutivité est donc limitée aux connecteurs présents sur le midplane. Ici, les serveurs sont connectés directement aux périphériques d’entrées-sorties. Cette architecture unique lui permet d’être prêt à accueillir les prochaines générations de processeurs, les nouvelles technologies de stockage et de calcul, comme les SCM, et les futures fabrics réseau, comme le Gen-Z (sur lequel nous nous arrêterons plus longuement dans un prochain article).

  • Quels sont les avantages ?

Pour l’administrateur, le système composable simplifie drastiquement la gestion de l’infrastructure : plus besoin de configurer manuellement les différents composants pour répondre à un nouveau besoin applicatif. Il peut également personnaliser beaucoup plus finement ses ressources en déployant les modules qu’il souhaite. Pour les utilisateurs, c’est l’assurance d’obtenir les capacités dont ils ont besoin sans attendre des jours où des semaines. Pour l’entreprise, c’est la garantie d’investir dans des infrastructures agiles, capables de supporter les charges de travail actuelles, mais aussi de prendre en charge les workloads de demain comme l’intelligence artificielle ou l’IoT.

La solution composable PowerEdge MX, qui avait été dévoilée en mai dernier lors du Dell Technologies World, devient donc aujourd’hui une réalité avec le lancement du MX7000. Ce châssis 7U peut accueillir jusqu’à 8 lames simple largeur. L’offre comprend actuellement 2 modules de calcul, les PowerEdge MX740c (simple largeur) et MX840c (double largeur), un module de stockage, le PowerEdge MX5016s, ainsi que des modules de commutation Ethernet et Fibre Channel. L’administration est assurée par la solution Dell EMC OpenManage Enterprise – Modular Edition. Si vous souhaitez en savoir davantage sur cette nouvelle infrastructure, n’hésitez pas à venir poser vos questions aux experts présents sur le Dell Technologies Forum le plus proche de chez vous.

Continue Reading
Aimeriez-vous lire davantage de contenus similaires ?

Related Posts

Charger plus d'articles
Tous les commentaires sont soumis à l'équipe de modération. Les commentaires sans rapport avec la publication et les demandes de services ne seront pas publiés, tout comme les contenus jugés inappropriés, incluant sans s'y limiter, les commentaires promotionnels ou offensants. Merci de publier vos questions techniques sur le forum dédié au support ou de contacter le support DELL EMC pour le service client et le support technique.