La check-list pour nettoyer son PC

Partager :
Copied!

checklist header

 

Des données qui prennent la poussière, des applications transformées en véritables nids à virus, un système d’exploitation encrassé, pas de doute, votre ordinateur a besoin d’un bon coup de balai. Jour après jour, à mesure que vous installez et utilisez de nouvelles applications, téléchargez de nouveaux fichiers, accédez à des services web et personnalisez votre environnement de travail, les performances de votre PC diminuent. Pourtant, quelques gestes de nettoyage très simples peuvent permettre à votre machine de souffler à nouveau.

1 – Mettre à jour son système

La mise à jour d’un ordinateur se fait à plusieurs niveaux, à commencer par le système d’exploitation. Si Windows Update n’est pas configuré pour déployer automatiquement les mises à jour, c’est le bon moment pour installer les dernières évolutions de l’OS et lui offrir stabilité et sécurité. Les personnes encore sous Windows 7 ont même tout intérêt à migrer vers Windows 10 pour bénéficier des fonctionnalités les plus avancées de la plateforme. Ensuite, veillez à utiliser les derniers pilotes, BIOS et micrologiciel en date. Pour cela, inutile de les vérifier un par un. Téléchargez et installez l’outil Dell Command Update sur votre machine. Celui-ci va analyser à intervalles réguliers votre configuration et vous alerter si des mises à jour sont disponibles. Enfin, maintenir ses applications à jour garantit une compatibilité continue avec le reste des composants logiciels et matériels et permet de se prémunir des dernières failles de sécurité découvertes.

2 – Archiver ses données et défragmenter son disque

Faites du tri ! Certaines données anciennes peuvent être archivées sur un support externe. Cela donnera de l’air à votre disque tout en vous prémunissant d’une perte de donnée en cas de panne de votre ordinateur. Pour les personnes qui utilisent encore un disque mécanique, la défragmentation régulière du disque dure va combler les « trous » sur le support afin de gagner de l’espace mais aussi d’accélérer l’accès aux données.

3 – Supprimer les fichiers temporaires et en cache

Les applications web génèrent quantité de fichiers temporaires, de cookies et de données en cache. Ces derniers sont censés fluidifier la navigation mais à force d’accumulation, peuvent sérieusement ralentir le système. La procédure peut varier selon le navigateur que vous utilisez. Voici la marche à suivre nettoyer les données de navigation avec Microsoft Edge.

4 – Lancer un scan de sécurité

Sans qu’on s’en aperçoive, des malwares peuvent être actifs sur un ordinateur. Un des symptômes qui peut vous alerter est le ralentissement inexpliqué de la machine. Différents niveaux de réponses existent. Si vous utilisez Windows Defender, celui-ci analyse régulièrement votre machine lorsque celle-ci n’est pas utilisée. Mais il est également possible de planifier cette tâche plus souvent si vous estimez cela nécessaire. Un utilitaire comme Malicious Software Removal Tool (MSRT) permet d’apporter une protection supplémentaire en ciblant spécifiquement les familles de logiciels malveillants répandus. Si vous soupçonnez toujours une infection, le Scanner de sécurité Microsoft peut être lancé uniquement manuellement et pendant une durée maximale de 10 jours après son téléchargement. Passé ce délai, il est vivement conseillé de télécharger une nouvelle version.

5 – Désinstaller ou désactiver les applications inutilisées

Non contentes d’utiliser inutilement de la place, les applications non utilisées risquent également de ne plus être à jour et donc de créer des failles de sécurité. Un rapide coup d’œil dans le gestionnaire d’applications permet de les identifier et de les désinstaller. Certains logiciels se lancent eux automatiquement au démarrage et reste ensuite actifs en arrière-plan, consommant ainsi des ressources sans que vous en ayez réellement besoin. Ouvrez le gestionnaire des tâches et cliquez sur l’onglet « Démarrage » pour en afficher la liste et les désactiver si nécessaire.

6 – Utiliser SFC et nettoyer la base de registre

Au fil des évolutions de votre environnement de travail, les fichiers systèmes ont pu subir des modifications susceptibles de nuire à sa stabilité ou de générer des anomalies. Exécuter la requête « sfc /scannow » dans l’invite de commande Windows (en mode administrateur) permet de les réparer. Dans certains cas particuliers, le nettoyage de la base de registre peut également aider à corriger des erreurs, dues à des applications mal désinstallées par exemple. Mais toucher à cette base peut également causer des dommages à votre système et ne vous fera en aucun cas gagner en performances. Si vous être certain de savoir où vous mettez les pieds, vous pouvez utiliser un logiciel de nettoyage comme CCleaner.

7 – Redémarrer le système

Cela peut sembler évident, mais nombreux sont les professionnels qui laissent leur ordinateur allumé ou en veille en permanence. Pour permettre à la mémoire vive de se vider correctement, un redémarrage régulier (au moins hebdomadaire) est nécessaire. Eteignez votre machine à la fin de la journée pour retrouver un environnement moins encombré le lendemain matin.

8 – Renouveler la configuration

Si toutes ces manipulations ne suffisent pas à donner une nouvelle jeunesse à votre PC, le remplacement du disque par un SSD ou l’ajout de RAM peuvent être une solution. Enfin, si votre machine à plus de 3 ans, l’acquisition d’un nouvel ordinateur peut s’avérer moins coûteuse que la maintenance du poste actuel, sans parler de la diminution du bruit et surtout de la consommation électrique qui décroit chaque année avec les progrès technologiques. Ainsi un PC fixe de 5 ans d’âge émet jusque 3x plus de bruit qu’un PC neuf et consomme 60% d’énergie en plus.

Continue Reading
Aimeriez-vous lire davantage de contenus similaires ?

Related Posts

Charger plus d'articles
Tous les commentaires sont soumis à l'équipe de modération. Les commentaires sans rapport avec la publication et les demandes de services ne seront pas publiés, tout comme les contenus jugés inappropriés, incluant sans s'y limiter, les commentaires promotionnels ou offensants. Merci de publier vos questions techniques sur le forum dédié au support ou de contacter le support DELL EMC pour le service client et le support technique.