Télétravail : comment se préparer à l’inversion des normes ?

Partager :
Copied!

Télétravail

Le télétravail sera-t-il bientôt celui effectué au bureau ? Alors que le domicile devient le lieu de travail par défaut de nombreux employés, l’environnement de travail doit trouver sa place dans l’espace personnel.

C’est une chose de travailler à domicile une fois par semaine. C’en est une autre de faire de sa maison son lieu de travail. C’est la situation dans laquelle le confinement a plongé plus de 5 millions de personnes. La crise sanitaire a fait effet d’accélérateur brutal de l’adoption de nouvelles méthodes de travail. Et même si beaucoup n’étaient pas préparés et ont dû s’adapter de manière empirique à cette nouvelle organisation, il y a fort à parier que certaines habitudes prises pendant cette période perdureront. Une fois le temps de l’urgence passé et les processus de continuité mis en place, il deviendra donc rapidement nécessaire de s’équiper, si ce n’est pas encore le cas, d’un poste de travail adéquat.

L’ère du worklife blending

Travailler à domicile, qu’est-ce que ça change pour votre ordinateur ? En termes de configuration tout d’abord, pas grand-chose. Quel que soit l’endroit où vous travailler, l’application est le maître-étalon et la puissance de votre machine doit être adaptée à votre usage. En termes de format cependant, cela change tout. Votre bureau va devenir une partie de votre maison. Que vous disposiez d’une pièce dédiée où que vous utilisiez la table du salon, votre environnement professionnel va devoir fusionner avec votre espace personnel. C’est l’ère du « worklife blending », où la frontière entre les deux mondes tend à disparaître. Pour en revenir à notre poste de travail, cela signifie que celui-ci doit lui aussi se fondre dans le décor. Oubliez tout de suite la traditionnelle et encombrante tour. À moins que votre métier n’exige le plus haut niveau de performances (et même dans ce cas, les workstations mobiles Precision permettent de répondre à une large palette de besoins exigeants), la discrétion sera votre premier critère. L’ultrabook Dell XPS, avec sa finesse et ses matériaux nobles, la mini tour Optiplex 3070, et son encombrement minimal, ou encore le PC modulaire Optiplex 7070, intégralement caché dans le support du moniteur, sauront vous offrir la productivité dont vous avez besoin sans dénaturer votre domicile.

Affichage, connectique, ergonomie, bien choisir son écran

Que l’on utilise un laptop ou un pc fixe, l’installation d’un bureau à domicile passe inévitablement par la case écran. Le 24 pouces est désormais la norme et permet d’accéder à un bon niveau de confort pour un budget minime. Si vous utilisez un ordinateur portable récent, privilégiez un moniteur équipé d’une connectique USB-C, qui vous permettra avec un unique câble, de profiter d’un grand écran tout en alimentant l’appareil. En termes d’efficacité, on sait depuis longtemps que l’utilisation de deux écrans augmente la productivité de près de 20 % ! Mais le manque de place et la peur de voir une jungle de câbles envahir l’espace de travail rebute certains télétravailleurs. Les écrans ultra-wide constituent aujourd’hui d’excellentes alternatives. Le Dell Ultrasharp U3419W par exemple, offre une surface d’affichage de 34 pouces, équivalente à celle de deux écrans posés côte à côte, pour un encombrement inférieur. Pour les besoins plus spécifiques des professionnels de l’image, des écrans dotés d’une résolution 4K ou couvrant un très large espace colorimétrique seront à privilégier afin d’obtenir un maximum de précision. Il existe en revanche un critère qui vaut pour tous les utilisateurs : l’ergonomie. Plus l’écran aura de réglages (inclinaison, hauteur, orientation), plus vous pourrez adapter son positionnement au vôtre.

Entendre et se faire entendre

Rester chez soi ne veut pas dire se couper du monde. Les solutions collaboratives sont aujourd’hui éprouvées ! Quelques accessoires permettent néanmoins de rehausser l’expérience. Je commencerai par un indispensable : le micro-casque. Plutôt que de courir à chaque appel après les écouteurs de votre smartphone, que vous avez laissés dans votre veste accrochée dans l’entrée, et qui ne sont de toute façon pas adaptés à cet usage, connectez votre PC à un appareil spécifiquement pensé pour la VoIP. Vous y gagnez en confort, en qualité sonore (aussi bien pour vous que votre interlocuteur), mais également en intégration avec votre environnement. Le casque peut par exemple automatiquement changer votre état de présence sur votre plateforme de collaboration lorsque vous prenez un appel, afin d’indiquer à vos collaborateurs que vous êtes occupé. L’autre grand allié du télétravailleur est la webcam. La visio est de plus en plus couramment utilisée dans les échanges et sera particulièrement importante pour ceux qui passent la majorité de leur temps à domicile. Beaucoup de PC portables récents sont équipés d’une webcam de qualité. Si vous n’êtes pas dans ce cas, il existe des appareils peu coûteux, certifiés pour les applications les plus courantes (Skype for Business, Cisco Jabber, Zoom, etc.) qui permettent de bénéficier d’une image full HD pour vos communications. Charge à vous en revanche de contrôler ce qui se passe en arrière-plan.

 

Continue Reading

Related Posts

Charger plus d'articles